L Y K O

Connecting the Mobility World

Alliances avion – train, nouveaux défenseurs de l’intermodalité

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email
avion-train-intermodalité
Temps de lecture : 3 minutes

Soucieux de l’expérience de leurs voyageurs, du premier au dernier kilomètre, les compagnies aériennes et ferroviaires souhaitent aujourd’hui agir main dans la main. Ainsi, avec l’émergence du besoin d’intermodalité émis par les usagers des transports, la Deutsche Bahn souhaite se mettre au diapason et annonce fin mai le début d’un partenariat avec Vueling. Célèbre compagnie aérienne espagnole, elle permettra de mettre en place une plateforme intermodale. En simultané, la France n’est pas en reste. Sachant que de plus en plus de compagnies aériennes offrent un système de billet “train + avion” à ses usagers français, SNCF Voyageurs indique reconduire son partenariat avec SITA…

La DB signe un accord d’intermodalité avec Vueling

Nous pouvons dire que le partenariat ne se limite pas à Vueling, puisque ce dernier fait appel à une plateforme nommée Dohop. Il s’agit d’un moteur de recherche de voyage intelligent, planificateur de vols, d’hôtels et de voiture de location. Dohop à travers Vueling permettra aux usagers de réserver des trajets intermodaux, couplant avion et train, et les reliant ainsi aux principales métropoles germaniques. Et ce, en 1 seul billet.

Cet accord en faveur de l’intermodalité est un moyen pour ces deux leaders du voyage de faire un pas de plus vers le tourisme écoresponsable, du premier au dernier kilomètre. Vueling rejoint de ce fait une liste plus que grandissante d’acteurs des transports, qui se tournent vers des solutions de voyages intermodaux dits “Air+Train tickets”. Rien qu’en Europe, nous retrouvons Lufthansa qui propose avec la DB des liaisons Frankfort – Cologne ; KLM qui s’associe à Thalys et qui reliera Bruxelles à Schiphol dès juillet 2022 ; ou encore la SNCF qui s’associe à Air France et propose le programme “Air&Rail” desservant plus de 14 grandes villes. 

De l’autre côté de l’Atlantique, nous remarquons une augmentation du nombre de compagnies aériennes américaines qui reconnaissent enfin la valeur et l’intérêt du voyage ferroviaire en l’Europe. C’est Delta Airlines qui a osé faire le premier pas, en instituant un début de collaboration avec Thalys. 

SNCF Voyageurs reconnecte avec ses partenaires grâce à SITA

Côté français, sachant que de plus en plus de compagnies aériennes offrent un système de billettique “train + avion” à ses usagers, SNCF Voyageurs annonce renouveler son partenariat avec SITA, pour fournir à ses partenaires aériens comme Air France, plus de support et de solutions intermodales. Un fournisseur technologique de l’information et des communications du transport aérien, innove chaque jour pour permettre des déplacements intermodaux plus sûrs, plus faciles et plus durables. 

Cette collaboration permet ainsi d’intégrer, avec plus de sécurité et de transparence, les technologies en back-office de SITA, à celles des compagnies aériennes partenaires de la SNCF. À la différence de Dohop qui propose directement la réservation et la planification, SITA vient quant à elle apporter des solutions d’optimisation des plateformes de ces opérateurs. Seul changement, la solution SITA prendra désormais la forme d’une API, afin d’améliorer considérablement le processus de réservation du service “Train+Air” disponible dans plus de 20 grandes gares françaises. 

Plus concrètement, la SNCF aura accès à : 

  • En tout premier lieu, un processus de réservation plus intuitif des vols
  • La facilitation du recueil et la transmission des données voyageurs, toujours dans le respect des lois pour la protection des données ;
  • Le temps de formation des agents SNCF se voit considérablement réduit, permettant donc un certain gain de temps
  • Enfin, l’élimination en interne de certaines pré-configurations des systèmes, jugées trop complexes.

Nous observons que ces collaborations pour des voyages plus fluides, doux et intermodaux ne font que débuter, le meilleur reste encore à venir. Comme nous l’avons vu, les États-Unis commencent, eux aussi, à s’intéresser de près à nos solutions d’intermodalité en Europe. Peut-être que de nouvelles alliances comme celles de MoU IATA et UIC verront le jour à travers le monde de la mobilité, au-delà de l’Europe. Si vous ne savez pas de quoi on parle, voici un article qui saura vous éclairer :

« IATA et UIC s’unissent pour développer une billetterie multimodale air-fer »

Abonnez-vous
à notre Lykonews !

Une fois par mois, recevez par mail le résumé des dernières actus, startups et solutions de mobilités innovantes. Sans oublier nos précieuses infographies, études de cas, templates d’applications et guides…  😉