circle-loader

C’est ce mardi 11 Juin au départ de Lyon Perrache que le 1er BlaBlaBus a pris la route pour Auch dans le Gers avec à son bord 34 personnes. Cette nouvelle solution de mobilité est une alternative intéressante au covoiturage.

Le leader mondial du covoiturage, assume pleinement ce choix stratégique dont la 1ère phase était le rachat de Ouibus en novembre dernier. Nicolas Brusson le Co-Fondateur et Directeur Général de BlaBlaCar déclarait au micro de l’AFP : « Le covoiturage va aller desservir le point à point, très précis, très granulaire quand le bus va être l’arme low-cost entre les grandes villes ».

Une offre à la fois riche et low cost

Désormais le site et l’application BlaBlaCar proposent en plus des trajets de covoiturage, des trajets en bus. Avec pas moins de 15 lignes desservant 45 villes de France mais aussi des villes en Belgique et aux Pays-Bas. Le prix de lancement des trajets en BlaBlaBus a été fixé à 5€, sera amené à augmenter selon l’intensité de la demande.

Une solution de mobilité écologique et économique

Pour Nicolas Brusson, cette nouvelle solution de mobilité est un choix non seulement économique pour les utilisateurs, mais surtout écologique: « Un bus rempli à 60% rejette 2 fois moins de CO2 qu’une voiture de 5 passagers ». Ces bus se veulent aussi complémentaires des lignes ferroviaires, avec des horaires décalés par rapport aux trains, ou des lignes sans correspondance comme par exemple sur le Clermont-Lille ou Bruxelles, qui nécessite en train une correspondance à Paris.

Une ambition à l’échelle européenne

D’ici fin 2019, une fois le rachat de Ouibus définitivement acté, l’entreprise proposera plus de 400 villes-destinations à ses utilisateurs. Dans cette stratégie européenne, les hubs joueront une place centrale. Comme celui de Lyon-Perrache, 2e gare de départ après Paris pour les Ouibus.

N’hésitez pas à consulter nos précédents articles !

Tags:

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *