L Y K O

Connecting the Mobility World

7 questions à poser à votre fournisseur MaaS avant de le recruter

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email
maas-fournisseur
Temps de lecture : 5 minutes

Excellente nouvelle ! Vous venez d’apprendre que vous allez être chargé de mener à bien le déploiement d’une toute nouvelle application MaaS. Suite à notre article « Les 3 prérequis avant de se lancer dans le MaaS » , nous avons jugé intéressant de nous pencher en détail sur un prérequis primordial. À savoir, d’externaliser afin de garantir une parfaite interopérabilité. Notamment en s’entourant de bons partenaires, comprenant notamment un fournisseur MaaS.

En effet, bien que vous ayez la possibilité de créer votre propre équipe en interne, il est plus simple de faire appel à un prestataire qui saura répondre aux différentes problématiques techniques. Telles que l’intégration profonde de services de mobilité, la planification de trajets intermodaux porte à porte, la gestion et la maintenance du back-end de votre application,… Tant de briques auxquelles votre fournisseur technologique prendra en charge pour vous.

Mais encore faut-il choisir celui qui répondra au mieux à vos besoins ? Pas toujours évident de procéder au sourcing, surtout si vous n’avez pas encore saisi tout le jargon technique lié au MaaS. Pour vous aider, nous vous avons concocté sept sujets à évoquer impérativement à vos futurs partenaires technologiques. Différents points à aborder que nous aurions aimé partager en amont à certains prospects pour éviter les incompréhensions. Non exhaustive, cette liste peut être bien évidemment adaptée, mais constitue pour vous une bonne entrée en matière pour miser sur le bon cheval et garantir une collaboration sur le long terme !

1) Informez-vous sur son champ d’action

En termes de développement, il est important de dissocier cette notion de « Back-end » faisant référence à toute la partie invisible de votre application MaaS pour l’utilisateur. Auprès de nos prospects, nous avons l’habitude de le comparer au moteur d’une voiture. Opposé au « front-end » , interface visible de l’application qui correspondrait à la carrosserie.

Une distinction très importante pour vous aider à sélectionner votre fournisseur technologique. En effet, chacun se démarque par son domaine de prédilection. Certains fournisseurs MaaS sont spécialisés dans le développement du calculateur, de l’intégration de nouveaux opérateurs ou encore du développement de l’application mobile. Différents services qu’il est important d’explorer et de déterminer s’ils répondent à vos besoins. Pour cela n’hésitez pas à savoir s’il dispose d’une API. D’une marketplace de mobilité ? D’une interface en marque blanche ? D’un calculateur de trajet, intermodal, multimodal et porte-à-porte ?

2) Évaluez sa capacité à intégrer des MSP

Pour rappel, d’après Galitt, près de la moitié des Européens sont intéressés par les solutions MaaS pour accéder simplement aux différents moyens de transports. Un chiffre démontrant de l’importance d’intégrer continuellement de nouveaux services de mobilités. Un travail qui peut s’avérer long et fastidieux. Pour l’intégration d’un SEUL opérateur, il se passe souvent des mois avant de : Convaincre un service de mobilité, conclure un partenariat pour une intégration profonde, se familiariser avec sa base de données, intégrer son système de distribution, procéder aux tests, assurer l’interopérabilité,…

En faisant appel à un fournisseur MaaS, vous bypassez tous ces tracas ! Mais il est important pour vous de connaître certaines informations. Telles que leurs délais d’intégration en moyenne ? Quel est leur process pour chaque nouvelle intégration ? La manière dont ils gèrent l’interopérabilité ? Effectue-t-il uniquement des intégrations profondes pour assurer une expérience sans coutures pour vos utilisateurs ? Disposent-ils d’un SDK ? Mais également ne pas oublier d’évoquer le côté commercial. Quels sont les modalités contractuelles avec les MSP ? Est-il possible d’établir une contractualisation en direct entre le MSP et vous-même ?

3) Pensez long terme au niveau personnalisation

Fonctionnalités, niveaux de customisation de l’application en marque-blanche, possibilité d’administrer les services de mobilité (ajout, suppression, ordre d’affichage,…) ? Les services proposés par le fournisseur MaaS se doivent d’être évolutifs, scalables et flexibles. En effet, c’est par les retours de vos utilisateurs que vous jugerez quelles nouvelles fonctionnalités ou services intégrés à votre application MaaS. N’hésitez pas lors de votre rencontre à essayer d’avoir le plus d’informations possibles sur leur road map. Et même de savoir en amont s’il est possible d’effectuer des intégrations personnalisées sur mesure. Le cas échéant, quels sont les coûts estimés ? Mais également en termes de politique de propriété intellectuelle sur chacun de ces développements.

4) Anticipez les pics d’affluence

Assurer une expérience utilisateur optimale suppose indéniablement de pouvoir supporter des pics de charges importants. En effet, de par couverture, une application MaaS doit être en capacité de supporter le trafic issu des habitants de la ville, de la région et même au niveau national. Et ce via une architecture qui se doit d’être robuste.

Pour avoir une idée sur la question, n’hésitez pas à demander à votre fournisseur technologique de vous fournir des chiffres précis. Tels que les niveaux de SLA (Service Level Agreement) associés à leur(s) service(s). Avec dans Le cas échéant, les temps de réponse de leur(s) API. Ou encore s’ils ont mis en place des pools de serveurs. Système efficace permettant de gérer et partager les serveurs principaux de manière plus flexible. Si c’est le cas, n’hésitez pas à demander dans quels pays sont-ils localisés ?

De plus, autre point important à aborder au niveau du support. Il est primordial de savoir si des outils ont été mis en place. Ou encore des processus de contrôles automatiques de performances, charges et qualité. Indispensable pour assurer en cas de besoin le plus rapidement possible. En cas de problème ou de réclamation, qui s’occupe de l’usager ? Vous ou bien votre fournisseur MaaS ?

5) Abordez le sujet de la protection des données

Conformité à la RGPD (Règlement général sur la protection des données) ? Conformité au RGS (Référentiel Général de Sécurité) ? Authentification unique (SSO) ? Hébergement des données : En cloud, sur des serveurs physiques, en France, à l’étranger,… ? Tant de questions qu’il est important de mettre sur la table. En effet, déployer une solution MaaS n’est possible que par l’accès aux données de mobilité. Mais pas seulement, on y retrouve également les données personnelles de l’utilisateur, les flux de voyageurs, de transactions liées à la billettique… Les protéger est une nécessité pour éviter toute dérive. Il est ainsi très important de s’assurer que l’échange de ces données restent confidentielles, sécurisées et cloisonnées en lieu sûr. N’hésitez pas à intégrer la réglementation RGPD et prévoir des conventions relatives à la protection des données personnelles.

6) Pensez Analytics…

Bien qu’il soit primordial d’assurer la préservation des donnés, certaines d’entre elles peuvent être analysées de manière anonyme. C’est notamment le cas des données d’usages avec par exemple la liste des modes de transport utilisés, les destinations, horaire d’utilisation, …

Pour cela, n’hésitez pas à voir si votre fournisseur MaaS met à votre disposition un outil permettant de suivre ces KPI relatifs à la croissance de votre solution MaaS. Comme l’évolution des réservations, des zones les plus recherchés, des services de mobilité les plus réservés afin de mieux comprendre les flux de déplacement de vos utilisateurs. Et ainsi, exporter des rapports à partager avec vos partenaires vous permettant de prendre de meilleures décisions commerciales. Mais également, d’aller plus loin, en ayant la possibilité de mettre en place des modèles prédictifs ou campagnes d’incitation pour engager vos utilisateurs.

7) Prévoyez TOUS les coûts

Licence ? Offre sur mesure ? Coûts liés aux nouvelles intégrations ? Commission sur les transactions ? Une gestion précise du budget est plus que nécessaire, au risque de voir exploser les coûts. Très important de demander un devis, et ce, quelle que soit l’ampleur de votre projet. En effet, gardez bien à l’esprit que le devis peut aller au-delà des besoins exprimés initialement avec votre fournisseur MaaS. Notamment par exemple au niveau de la propriété intellectuelle sur les différents développements. Une mention, couvrant le cas échéant la cession de vos droits sur les différentes intégrations.

Pour aller plus loin, téléchargez notre guide gratuit et découvrez quelles stratégies mettre en place pour une solution MaaS efficace sur un territoire.

New call-to-action

Abonnez-vous
à notre Lykonews !

Une fois par mois, recevez par mail le résumé des dernières actus, startups et solutions de mobilités innovantes. Sans oublier nos précieuses infographies, études de cas, templates d’applications et guides…  😉