L Y K O

Connecting the Mobility World

En quoi le MaaS peut-il faciliter les trajets vers et depuis les aéroports ?

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email
aeroport-airport-maas-mobility-as-a-service
Temps de lecture : 5 minutes

L’Association du transport aérien international (IATA) prévoit que le nombre de voyageurs aériens pourrait doubler d’ici 2037, pour atteindre 8,2 milliards. Par conséquent, de nouveaux d’emplois vont être crées et des retombées économiques vont être générées. Les aéroports, quant à eux, devront faire face à de nouveaux défis. Ils devront ainsi, être en mesure d’accueillir cette demande croissante. Pour ce faire, ces derniers seront responsables de la mise en place de nouvelles infrastructures ainsi que de pratiques exemplaires en matière de transition durable.

En plus de répondre aux traditionnelles problématiques de congestion automobile et de pollution, les aéroports devront proposer une expérience voyageur améliorée. Les solutions MaaS représentent dès lors, une opportunité intéressante. En effet, en mettant la mobilité au service de l’utilisateur, ces solutions ont le potentiel de faciliter les trajets vers et depuis les aéroports, mais pas que ! En permettant, aux utilisateurs de réserver et payer des trajets intermodaux, cela favorise également la promotion de nouvelles mobilités durables.

New call-to-action

Rendre les aéroports plus verts

Le contexte actuel

Afin de rendre les aéroports plus verts, beaucoup se tournent vers le ciel pour trouver des solutions. Oubliant ainsi, qu’il existe aussi des possibilités au sol ! Le transport aérien représente aujourd’hui, 2 % des émissions mondiales de Co2. C’est un chiffre qui pourrait augmenter de 300 à 700 % d’ici 2050, si la croissance n’est pas sensiblement freinée. Poussés par la demande publique et les exigences des accords internationaux, les compagnies aériennes et les aéroports doivent faire des efforts pour réduire leur empreinte écologique.

Les écologistes concentrent généralement leur attention sur les avions eux-mêmes. Cependant, au-delà des émissions émises par un aéroport lui-même, des émissions proviennent aussi des trajets en surface effectués par les passagers et le personnel. Par conséquent, ces trajets ont un impact considérable sur la qualité de l’air et la congestion automobile.

Les aéroports ont tendance à être situés loin des zones résidentielles pour minimiser la pollution atmosphérique et sonore. En moyenne, la distance entre les centres-villes et les 10 plus grands aéroports français est de 26 kilomètres. En résulte alors, des endroits difficiles d’accès. S’ils sont souvent bien desservis par les transports des villes se situant à proximité, c’est rarement le cas pour les zones rurales. Par conséquent, les véhicules personnels sont souvent le moyen de transport privilégié. Les efforts visant à réduire l’empreinte carbone globale de l’aviation doivent donc tenir compte de la situation dans son ensemble. Elles ne doivent pas se limiter à l’aéroport lui-même. 

Les services de mobilité intelligente peuvent contribuer à combler le fossé entre la flexibilité de la voiture privée et l’efficacité du transport en commun.

L’avenir du stationnement dans les aéroports

Le taux de croissance des places de stationnement dans certains aéroports mondiaux, ralentit, alors que le nombre de passagers augmente. Dans les prochaines années, le parking dans les aéroports va connaître deux évolutions majeures. D’une part, la généralisation des véhicules électriques et d’autre part, l’arrivée des véhicules autonomes.

D’ici 2030, on estime que jusqu’à 90 % des places de stationnement seront supprimées avec l’arrivée des véhicules totalement autonomes. De plus, l’adoption croissante des véhicules électriques nécessitera la mise en place massive de stations de recharge.

Les solutions

Grâce au MaaS, les aéroports ont l’opportunité de promouvoir une mobilité durable. En adoptant des solutions de ce type, les voyageurs seront en mesure de comparer et réserver différents modes de transport, places de parking et stations de recharges. Le tout au bon moment, au meilleur prix, et en toute simplicité. Mettre en place ces technologies permettra aux aéroports de proposer des services plus efficaces et durables.

En plus de la Mobilité en tant que service, d’autres solutions favorisent une mobilité douce. C’est notamment le cas des véhicules électriques et autonomes, offrant des avantages immédiats. Les robots taxis, font sans doute partie des véhicules qui auront un taux d’adoption important à l’avenir. Waymo, la division véhicule autonome d’Alphabet (maison mère de Google), a annoncé récemment qu’elle ouvrait au public son service de taxi autonome, dans la région de Phoenix, aux États-Unis.

Une expérience voyageur améliorée

Une expérience de voyage commence à la maison. Les voyageurs comparent les options les plus pertinentes pour se rendre à l’aéroport avant leurs départs. Grâce au MaaS, les compagnies aériennes peuvent aussi améliorer l’expérience client. Selon Forrester Research, les compagnies aériennes américaines perdent en moyenne 1,4 milliard de dollars de recettes annuelles en n’améliorant pas l’expérience de leurs clients. Un manque à gagner considérable.

Une enquête de L’Association du transport aérien international (IATA) a montrée que 65 % des passagers sont prêts à partager des informations telles que l’adresse de leur destination, et le but de leurs voyages afin d’accélérer l’enregistrement à l’aéroport (check-in).

Grâce au MaaS, les compagnies aériennes ont dès lors, la possibilité de fournir une expérience de voyage améliorée. En appréhendant, les préférences de leurs clients en matière de transport, elles seront en mesure d’anticiper leurs besoins. Si bien qu’elles pourront offrir des expériences personnalisées.

Proposer une variété de transports

Les solutions MaaS permettent d’optimiser l’expérience porte-à-porte des voyageurs. Directement depuis les plateformes de l’aéroport, il est possible de créer une expérience utilisateur globale. Les voyageurs auront la possibilité de planifier, et réserver l’ensemble de leurs moyens de transport au sein d’une unique plateforme. Que ça soit pour aller prendre l’avion ou se rendre à l’hôtel. Qui plus est, ils bénéficieront d’une expérience en ligne améliorée et d’un gain de temps généralisé.

Informer les clients en temps réel

Avec le MaaS, les clients et les compagnies aériennes peuvent bénéficier d’informations en temps réel. Par ce biais, les compagnies peuvent s’assurer que les voyageurs arrivent bien à leurs destinations. Notons aussi, que recevoir des informations précises et immédiates donne aux clients, la clarté dont ils ont besoin.

À l’avenir des informations supplémentaires pourront également être distribuées sur ces plateformes. All Nippon Airways (ANA), société de transport aérien japonaise, à annoncer proposer prochainement, une solution MaaS. Via son application mobile, il sera possible d’accéder à une multitude d’informations : terminal de départ, porte d’embarquement ou encore les points de contrôle (check-in / check-out).

Comment déployer des solutions Maas dans les aéroports ?

Via des API comme celles de Lyko, il est possible de déployer des solutions MaaS en toute simplicité. Les aéroports peuvent ainsi, faciliter les transferts des voyageurs vers et depuis leurs sites. En effet, il est envisageable d’intégrer des solutions de mobilité servicielle sur leurs sites internet, application ou même sur des bornes interactives. Concrètement, une fois à l’aéroport, les passagers n’auront plus besoin de se connecter à la Wifi ou d’utiliser la 3G/4G. Ils auront accès à l’ensemble des options de transports 24h / 24 et 7j / 7.

transport-multimodal

Un autre avantage des bornes interactives est de répondre aux besoins des voyageurs occasionnels ou non locaux. D’après le rapport « Résultats d’activité des aéroports français » publié par l’Union des Aéroports Français & Francophones associés, 88% des passagers des aéroports français étaient étrangers en 2019. Concrètement, aujourd’hui de nombreux aéroports voient leurs sites internet et applications délaissées. En effet, pour un ou deux voyages effectués au sein d’un aéroport, les passagers non locaux ne vont pas juger nécessaire d’utiliser les outils digitaux mis en place par ces derniers. À la différence de la population résidant autour des aéroports, qui quant à elle utilise fréquemment le site internet et l’application du complexe aérien. Grâce au déploiement de plateformes MaaS, via des bornes interactives, les voyageurs pourront accéder aux offres de transports publics, privés ainsi qu’a des informations concernant les aéroports.

En adoptant, une solution MaaS, un aéroport sera en mesure de donner accès à un large choix de transports aux utilisateurs. Avec comme avantage, de pouvoir proposer des trajets selon leurs budgets et besoin. Dans l’environnement actuel, les aéroports se doivent d’offrir à leurs clients des solutions de transport complètes. Comme nous venons de le voir, les habitudes et les attentes des voyageurs évoluent. L’adoption de solutions MaaS aidera très certainement, les aéroports à répondre aux problématiques futures.

New call-to-action

Abonnez-vous
à notre Lykonews !

Une fois par mois, recevez par mail le résumé des dernières actus, startups et solutions de mobilités innovantes. Sans oublier nos précieuses infographies, études de cas, templates d’applications et guides…  😉