L Y K O

Connecting the Mobility World

# 4 IDFM – Expérience utilisateur : 10 applications MaaS passées au peigne fin

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email
ile-de-france-mobilite-idfm-maaS
Temps de lecture : 5 minutes

Proposer un véritable « passeport de la mobilité en Ile-de-France », voici l’ambition de l’application MaaS francilienne. En remplacement de l’application Via Navigo, créée en 2012, c’est en janvier 2021 qu’elle est rebaptisée en Ile-de-France Mobilités. Développée par Instant System & Sword, l’application MaaS francilienne, l’application offre de nombreuses fonctionnalités.

Une expérience « multimodale », permettant la réservation d’un seul mode transport parmi plusieurs alternatives. Une expérience « intermodale », ayant pour but de proposer le meilleur trajet porte-à-porte via le calculateur. Et enfin, une expérience « billettique », offrant un accès direct à l’achat de titres de transport. Trois manières de consommer la mobilité que nous allons vous détailler dans cet article. Sans plus attendre, zoom sur l’UX design de cette solution MaaS permettant de simplifier les déplacements dans la plus grande région de France. Une analyse tirée de notre large étude comparative.

New call-to-action

Multimodale : Plus d’une quinzaine d’opérateurs

En à peine un an et demi, Ile-de-France Mobilités a su créer son propre écosystème de fournisseurs de service de mobilité. Du vélo, au transport public en passant par le covoiturage, l’usager a la possibilité de « préparer, planifier et personnaliser leurs déplacements », parmi près d’une quinzaine d’opérateurs de transports différents. Six parcours monomodaux, offrant l’accès à la planification et la réservation des modes de transports suivants :

  • Les transports publics d’IDFM et OrlyBus
  • Les trains régionaux Transilien et nationaux SNCF
  • Les vélos partagés Velib, Cristlib, Vélo2 Cergy Pontoise, Véligo (location)
  • Les services de covoiturage Karos, BlablaLines, Clem, Rezo’pouce, Covoit’ici
  • Le service d’autopartage Communauto, Clem
  • Les scooters en libre-service Cityscoot

Une variété de l’offre favorisée par le lancement d’une plateforme régionale d’information multimodale. Une plateforme ouverte facilitant le partage et les échanges de données entre les différents opérateurs de transports, entreprises privées et publiques, ect.  Un large écosystème rendu possible par un investissement massif de pas moins de 40 millions d’euros, initiée par l’Autorité Organisatrice de Mobilité.  L’avantage : Une totale impartialité et une totale ouverture à la concurrence. Un modèle privilégié par d’autres solutions MaaS qui porte un nom. À savoir celui de « la plate-forme publique ouverte ». Un des quatre modèles de gouvernance définis par l’l’UITP (Union Internationale des Transports Publics). Pour découvrir les trois autres modèles de gouvernance, n’hésitez pas à consulter notre dossier.

New call-to-action
 Une offre disponible depuis l’accueil (discovery)…

Accessible depuis la page d’accueil, toute cette offre se retrouve directement depuis la carte interactive. Élément central de la home, l’utilisateur accède ainsi à une vue d’ensemble des 5 modes de transport à sa disposition. À savoir, les bus, les trams, trains, vélos en libre-service, véhicules d’autopartage, scooter en libre-service. Depuis un volet situé en bas de l’écran, l’application offre également la possibilité de rechercher un itinéraire, ajouter une adresse favorite, retrouver les recherches d’itinéraire récemment consultés ou encore les plans des réseaux. Différentes fonctionnalités illustrées dans le schéma ci-dessous.

Intermodale : du premier au dernier kilomètre

Lors d’une recherche d’itinéraire, les différents résultats sont présentés et classifiés en trois onglets, représentant des modes de transports différents. À savoir : Un premier onglet incluant le «Vélo» personnel et en libre-service. Un deuxième nommé «Partenaires Île-de-France Mobilités» incluant le covoiturage.

En enfin, un troisième pour les « transports en commun » incluant les bus, tram, métro et trains transiliens. On y retrouve également le calculateur itinéraire pour planifier des trajets intermodaux. Présentés sous forme de listes, l’utilisateur retrouve les différents temps de trajet, heure de départ, heure d’arrivée, les modes de transports à utiliser, leurs temps d’utilisations et de l’info trafic.

Des trajets intermodaux actuellement uniquement constitués des transports en communs et des trains (transilien), pour des départs immédiats ou des départs futurs. Avec au niveau du paiement la possibilité de le régler en intégralités (en une seule fois). Pour aller encore plus loin dans cette expérience intermodale, n’hésitez pas à consulter notre guide.

New call-to-action

Billettique : Le rechargement du pass Navigo

Grâce à son accès direct au système de distribution de Navigo opéré par Ile-de-France Mobilités, l’application francilienne offre à ses utilisateurs une billettique totalement digitalisée. En plus de pouvoir acheter des tickets dématérialisés, elle permet également de pouvoir recharger son Pass Navigo (carte à puce). Une expérience billettique particulièrement rare du fait qu’elle mêle une expérience physigitale. « Plus la peine de faire la queue pour charger son pass : que ce soit pour recharger votre abonnement mensuel ou pour un trajet ponctuel. Et ce, en posant simplement son pass au dos de son smartphone. »

Une compatibilité entre les différents terminaux et médias permise par la technologie NFC compatible pour les smartphones Android et iPhones à partir de l’iPhone 7 disposant a minima de la version iOS 13, et a minima de la version iOS 14.5 pour les iPhones XR, XS et XS Max.

Une fois en station ou en gare, l’utilisateur n’a plus qu’à valider son titre allant des différents forfaits Navigo (Jour, Semaine et Mois) aux carnets de tickets t+… Avec la possibilité de payer son titre avec Apple Pay et le valider directement grâce à son smartphone. Une méthode de validation, dite de « pré-achat », issue de trois modèles de cEMV définis à la base par UK Card Association, à savoir :

single-tap-paiement-transport
Single-Tap

Dans ce premier modèle, l’utilisateur valide son support (carte ou smartphone) au début de chaque nouveau trajet. Ainsi, aucun calcul tarifaire. Il sera automatiquement prélevé d’un montant fixe, connu à l’avance.

Double-Tap

Ce second modèle offre plus de flexibilité au niveau de la tarification. En effet, l’utilisateur est prélevé précisément du trajet effectué grâce au système de double-tap à l’entrée et à la sortie du réseau de transport.

Pré-achat

Dans ce dernier modèle, l’utilisateur est contraint d’acheter son titre de transport avant son voyage. Un modèle offrant une vision plus large sur l’offre proposée en transports en commun ou encore en train.

Un accès unique qui ne s’arrête pas là, avec le lancement il y a quelques mois, d‘Île-de-France Mobilités Connect. Une base de données uniques permettant de simplifier le parcours des internautes sur l’app IDF Mobilités. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre article spécialement consacré à cette innovation, qui pourrait fortement s’étendre dans différentes autres applications MaaS.

Schéma récapitulatif de l’application MaaS Ile-de-France Mobilités

Pour découvrir les différentes approches UX, découvrez sans plus attendre
notre Webinar : Un aperçu de 10 apps MaaS passées au peigne fin

New call-to-action

Abonnez-vous
à notre Lykonews !

Une fois par mois, recevez par mail le résumé des dernières actus, startups et solutions de mobilités innovantes. Sans oublier nos précieuses infographies, études de cas, templates d’applications et guides…  😉