L Y K O

Connecting the Mobility World

Fin 2020, Île-de-France Mobilités se dotera d’une application MaaS

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email
Temps de lecture : 3 minutes

Suite à la dématérialisation du pass navigo, Île-de-France Mobilités annonce désormais l’arrivée de leur propre application de Mobilité as a Service. Cette dernière permettra l’accès et le paiement de tous les moyens de transport disponibles sur la capitale. Zoom sur cette future application MaaX qui facilitera le déplacement de plusieurs franciliens et près des 50 millions de visiteurs annuels !

En route vers une stratégie de mobilité servicielle

L’arrivée des tickets dématérialisés a encouragé l’Ile-de-France Mobilités à effectuer un véritable virage en termes de mobilité. En effet, leur souhait est de tendre vers une stratégie de Mobility as a Service (MaaS). Avec un investissement de 40 millions d’euros, IDFM souhaite en somme mettre en place une application regroupant l’ensemble des modes de transport disponibles sur la région. Elle inclura à la fois les transports en commun, vélo, covoiturage, taxi, autopartage, etc.

New call-to-action

Comme déclarait dans un communiqué de presse par Valérie Pécresse, présidente d’Île-de-France Mobilités et de la Région Île-de-France, « Mettre le pass Navigo sur smartphone n’est pour moi qu’une étape. Notre stratégie en matière de nouveaux services numériques est de proposer dès 2020 une application “Île-de-France Mobilités” qui sera le véritable passeport de la mobilité en Île-de-France. Ce calculateur d’itinéraires permettra de faciliter la vie des Franciliens en leur permettant d’acheter en ligne une large palette de services de mobilités. ». Bien plus qu’un assistant, l’application apportera d’autres services. En effet, il sera notamment inclus un planificateur d’itinéraires. Ou encore des points d’intérêts autour de la mobilité tels que des points de réparations vélos.

Une première phase d’expérimentation

Tout comme « Navigo Lab » expérimenté pendant 10 mois, ce ne sont pas moins de 3 500 usagers qui ont utilisé quotidiennement le nouveau service de dématérialisation des titres de transport. Dans le même esprit, avec l’aide de la RATP, Île-de-France Mobilités a de nouveau pris la décision de tester pendant 6 mois auprès de 2000 usagers, leur application de « MaaX » (pour Mobility as an eXperience). Cette application beta de MaaS comptera une dizaine de fournisseurs de services de mobilité, comprenant notamment des transports en commun, VTC, autopartage, covoiturage, parkings, scooters, vélos et trottinettes en libre-service, etc.). En parallèle, d’autres travaux seront entrepris afin d’optimiser, voire créer de nouveaux services tels que l’Information Voyageurs Augmentée (IVA). Ceci consiste à « analyser les systèmes de transports et comprendre le comportement des usagers pour mieux les informer ».

But à terme : réduire la pollution

Comme déclarait par Valérie Pécresse, ce nouveau service de mobilité « sera également un outil indispensable pour lutter contre la pollution en réduisant l’utilisation de la voiture personnelle.» Actuellement, la lutte contre la pollution est devenu un enjeu majeur. Que ce soit du côté des institutions, des fournisseurs de services de mobilité ou encore des habitants, tout le monde se sent concerné. Toutefois, comme vu dans notre précédent article, nous savons qu’aujourd’hui près de 87% des Français sont accros à la voiture. Par habitude, facilité ou encore obligation, ils s’avèrent qu’ils sont souvent contraints et n’ont donc pas d’autres choix que de l’utiliser.

Se pose ainsi la question de savoir si ce service répondra réellement à l’objectif de réduire l’utilisation de la voiture. Afin de l’atteindre, il serait judicieux de mettre en avant une stratégie intermodale, englobant la voiture. Travaillant depuis plusieurs mois sur notre propre solution MaaS Lyko est aujourd’hui capable de répondre à cette problématique. Tout ceci via une puissante API réunissant la planification de trajets intermodaux et un système centralisé de réservation et paiement. Pour en savoir plus sur notre API MaaS, n’hésitez pas à consulter le site lyko.tech.

Pour en savoir plus sur l’expérience utilisateur, participez à notre Webinar : Un aperçu de 10 apps MaaS passées au peigne fin

👇

New call-to-action

Abonnez-vous
à notre Lykonews !

Une fois par mois, recevez par mail le résumé des dernières actus, startups et solutions de mobilités innovantes. Sans oublier nos précieuses infographies, études de cas, templates d’applications et guides…  😉