circle-loader

C’est officiel le géant américain vient d’annoncer le rachat de Moovit. Fondé en 2012, la start-up israélienne est connue du grand public comme étant un calculateur d’itinéraires urbains. Aujourd’hui, elle est également considérée comme l’un des leaders de fournisseurs de solutions MaaS auprès des collectivités. Après son acquisition en 2017 de Mobileye, pour 15,3 milliards de dollars, Intel souhaite dorénavant renforcer son offre de robot taxis et de Mobility as a Service. Zoom sur les enjeux de cette nouvelle acquisition.

Moovit, leader de la mobilité urbaine

Il y a forte à parier que vous fassiez partie des 800 millions d’utilisateurs. Présente en France et dans plus de 102 pays, l’application mobile est principalement spécialisée dans la planification de trajets en transports en commun. Nommée meilleure application locale de 2016 par Google et meilleure application de 2017 par Apple, la start-up a toujours cherché à élargir ses services. Notamment dans l’intégration de trajets multimodaux en vélo, taxi, covoiturage ou encore VTC avec Uber.

Intel-Moovit-App-1
(Credit: Moovit)

De par son expérience, elle est aujourd’hui un acteur du MaaS (Mobility as a Service). Elle accompagne les collectivités à déployer leur propre application MaaS en marque blanche. Une nouvelle offre qui a su séduire à la fois de nombreuses villes et investisseurs. En effet en série D en février 2018, la jeune pépite israélienne a déjà levé 131,5 millions de dollars. Parmi les investisseurs principaux figuraient déjà Intel et Intel Capital. Mais également Sound Ventures, Hanaco Ventures Capital, Gemini Israel Ventures, Rainfall Ventures et BRM Capital.

La pièce manquante de Mobileye

Rachetée par Intel en 2017, Mobileye est connue principalement dans le développement de systèmes anti-collisions, d’assistance à la conduite et de voitures autonomes. Des systèmes innovants déployés sur près de 60 millions de véhicules, avec l’aide de 25 constructeurs automobiles partenaires. Aujourd’hui, Mobileye a pour objectif de créer sa propre offre de robots taxis. Qui dit taxis, dit réservations. Et c’est là que Moovit interviendra afin de passer de l’application au véhicule.

Intel-mobility-as-a-service-stack-graphic
(Credit: Intel)

En effet, grâce à cette acquisition, Mobileye sera en mesure de tirer avantage de la grande base des données de transports de Moovit. Ceci dans le but d’optimiser leurs technologies prédictives en fonction de la demande des clients ou encore du trafic. Comme souligné par Amnon Shashua, CEO de Mobileye « Moovit est une marque reconnue par des centaines de millions de personnes dans le monde. Grâce aux capacités étendues de Mobileye en matière de cartographie et de technologie d’auto-pilotage, nous serons en mesure d’accélérer nos projets pour transformer l’avenir de la mobilité ». Un marché du MaaS, des données et de l’ADAS, qui selon le communiqué de presse d’Intel « devrait représenter une opportunité estimée à 230 milliards de dollars d’ici 2030. » .

À découvrir également,
le prototype de notre application MaaS de demain

banner_article_tech

A lire également : [COVID-19] Google Maps, Apple Plans, Waze, Citymapper, Moovit : Zoom sur les dernières mises à jour

Tags:

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *