L Y K O

Connecting the Mobility World

#6 Jelbi – Expérience utilisateur : 10 applications MaaS passées au peigne fin

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email
jelbi-application-maas_mobility
© BVG/Andreas Suess
Reading Time: 6 minutes

Depuis Juin 2019, l’application MaaS Jelbi fait le bonheur de Berlinois. Lancée par l’Autorité Organisatrice de mobilité, Berliner Verkehrsbetriebe (BVG), elle a été développée en coopération avec la startup lituanienne Trafi. Utilisée par plus de 60 000 Berlinois au cours de la première année, Jelbi couvre aujourd’hui un grand nombre de modes de transport. Le tout, depuis une seule et même plateforme.

En effet, cette dernière intègre « la multimodalité ». Une première expérience permettant la réservation d’un seul mode de transport parmi plusieurs alternatives. Vient ensuite « L’intermodalité », à travers un calculateur planifiant des trajets porte-à-porte.  Et enfin, une section « billettique», avec un accès direct à l’achat de tickets BVG. Trois manières de consommer différemment la mobilité, que nous allons examiner en profondeur dans cet article.  Une analyse poussée de l’UX et l’UI Design, tirée de notre étude comparative.

New call-to-action

Multimodale : Plus d’une quinzaine d’opérateurs de transport

En moins de cinq ans, Jelbi est parvenue à se construire un véritable réseau de partenaires de mobilité. En effet, l’utilisateur est en mesure de réserver, payer et accéder à près des sept modes de transports différents. Soit l’équivalent de 8 parcours monomodaux incluant :

  • Les transports publics VBB & Berliner Verkehrsbetriebe avec les bus, tramways, métros et ferry.
  • Les Trains Bahn.
  • Les trottinettes électriques Voi, Tier, Lime & Bird.
  • Les vélos en station et en free-floating Netbike & Lime.
  • Les scooters en free-floating Emmy & Tier.
  • Les véhicules en auto-partage en station et en free-floating Miles, Mobilieeee, DB Flinkster, Cambio et Greenwheels.
  • Le transport à la demande BVG BerlKönig.
  • Et enfin, Taxi Berlin.

Une diversité de l’offre faisant aujourd’hui de Jelbi l’une des références en matière de solution MaaS les plus abouties. En effet, ces derniers ont fait le choix d’intégrer tous les opérateurs de façon profonde. Sans aucun deep-link, l’utilisateur n’est aucune fois redirigé sur l’application de l’opérateur de transport.

En une simple et unique inscription, ce dernier sera en mesure de n’effectuer que des paiements in-app. Et ce, quel que soit l’opérateur choisi. Un positionnement pouvant limiter l’intégration de nouveaux opérateurs, mais qui à l’inverse ne nuit en aucun cas l’expérience utilisateur.

Plus besoin de passer d’une application à l’autre. Plus besoin d’avoir plusieurs applications sur votre smartphone. Jelbi est la seule chose dont vous avez besoin pour vous déplacer sur Berlin.

Site internet de jelbi

Régie par le modèle dit « integrator by transport », c’est l’exploitant du réseau de transport public berlinois BVG qui détient Jelbi. Un des quatre modèles de gouvernance définis par l’l’UITP (Union Internationale des Transports Publics), permettant à la solution MaaS de disposer comme pilier central les transports en commun.

Un positionnement, loin d’être anodin sachant que les transports publics couvrent la majorité de la métropole et sont certainement les mieux placés pour convertir un maximum d’usagers au MaaS. Pour en savoir plus sur les trois autres modèles de gouvernance, n’hésitez pas à consulter notre dossier.

New call-to-action
Une offre disponible depuis l’accueil (discovery)…

Tout comme Whim ou encore Moovizy, Jelbi a fait le choix comme premier écran d’une carte interactive, sur laquelle nous pouvons retrouver l’ensemble de son offre. Élément central de la home, l’utilisateur accède ainsi à une vue d’ensemble des différents services de mobilité à proximité. Seuls les taxis et le transport à la demande ne sont pas affichés sur la carte.

Sur la moitié inférieure de l’écran, l’utilisateur a la possibilité de filtrer par modes de transport. À savoir les transports publics, les trottinettes électriques, les vélos, les e-scooters et les services d’autopartage en free-floating et en station. Un filtrage, qui comme on peut le voir dans le schéma ci-dessous, permet indirectement de pousser à la consommation directe.

Intermodalité : Des trajets pouvant aller jusqu’à 60 km

Que cela soit sur des départs immédiats ou futurs, Jelbi est capable de calculer différents trajets combinant trois modes de transport différents. À savoir, les transports en communs, les trains régionaux et les trottinettes. Sans aucun deep-link, la plupart de ces trajets peuvent être réglés en intégralité directement sur l’application. Et cela, en un paiement centralisé. Cela concerne notamment les trajets intermodaux incluant les transports en commun, certains services de trottinettes électriques et trains ne desservant pas le centre-ville berlinois.

Par ailleurs, important de souligner que tout comme HVV Switch ou encore WienMobil, Jelbi pousse encore plus loin cette expérience multimodale à travers des hubs de mobilité. Surnommées Jelbi Stations, ce sont aujourd’hui plus d’une vingtaine de points d’échange que l’on retrouve sur la solution MaaS.

Situées à proximité de stations S-Bahn et de métro, la plus éloignée se trouve à près de 15 km du centre-ville. Pouvant servir à la fois de point d’arrêt pour les taxis ou encore de point de location ou de restitution de véhicules, ces emplacements stratégiques ont pour objectif de couvrir les premiers et derniers kilomètres. Le Saint-Graal pour tout utilisateur d’application MaaS. Pour aller encore plus loin, n’hésitez pas à consulter notre guide listant quelques conseils UX et UI pour offrir un trajet intermodal sans couture.

New call-to-action

Billettique : L’achat de E-Ticket

Tout comme la plupart des solutions MaaS sélectionnées dans notre analyse, Jelbi n’échappe pas à la règle d’offrir à ces utilisateurs la possibilité d’acheter des titres de transports. Plus besoin de la carte magnétique ou de tickets papier, Jelbi devient le précieux sésame pour utiliser les bus, métros, trams et ferries berlinois. Une compatibilité entre les différents terminaux et médias permise par « la norme cEMV, un standard international de sécurité des cartes de paiement sans contact et émulés par Apple/Google Pay». Un choix dependant du système de billettique fortement du système mise en place par l’opérateur de transports publics. Trois modèles de cEMV définis à la base par UK Card Association, à savoir :

single-tap-paiement-transport
Single-Tap

Dans ce premier modèle, l’utilisateur valide son support (carte ou smartphone) au début de chaque nouveau trajet. Ainsi, aucun calcul tarifaire. Il sera automatiquement prélevé d’un montant fixe, connu à l’avance.

Double-Tap

Ce second modèle offre plus de flexibilité au niveau de la tarification. En effet, l’utilisateur est prélevé précisément du trajet effectué grâce au système de double-tap à l’entrée et à la sortie du réseau de transport.

Pré-achat

Dans ce dernier modèle, l’utilisateur est contraint d’acheter son titre de transport avant son voyage. Un modèle offrant une vision plus large sur l’offre proposée en transports en commun ou encore en train.

Dans le cas de Jelbi, c’est le modèle de Pré-achat qui a été privilégié. En véritable billettique digitalisée, la berlinoise solution offre à l’utilisateur la possibilité d’acheter l’ensemble des titres de transport disponible sur l’application BVG Tickets. À l’exception des tickets mensuels étudiants et le Berlin ticket S. Parmi les tickets, nous retrouvons également le VBB-Flex Tickets, nouvelle offre tarifaire flexible. Ce dernier se compose de 8 tickets journaliers, valides 30 jours après l’achat. Un projet pilote qui devrait prendre fin en décembre 2023.

Tout comme ce dernier pass, valable uniquement pour la période estivale (juin, juillet, août) qui fait fureur actuellement dans toute l’Allemagne. Un ticket universel, à seulement 9 euros, lancé par le Gouvernement allemand ce 1er juin 2022, donnant accès à tous les transports en commun locaux et en 2e classe dans les trains régionaux dans tout le pays. Un ticket de transport universel à tarif réduit, valable uniquement pour la période estivale (juin, juillet, août).

Schéma récapitulatif de l’application MaaS Jelbi

New call-to-action New call-to-action

Subscribe
to our Lykonews !

Once a month, receive a recap of the latest news, startups and innovative mobility solutions. Not to mention our precious infographics, case studies, MaaS application templates, guide… 😉