L Y K O

Connecting the Mobility World

Les trottinettes Voi, désormais disponibles dans Google Maps

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email
voi-google-maps
Temps de lecture : 2 minutes

Nous le savons tous, aujourd’hui Google Maps cherche à tout prix à se diversifier en proposant un maximum d’alternatives à la voiture. Après Bolt & Lime, c’est au tour des trottinettes Voi d’intégrer l’application du géant californien. Zoom sur cette association annoncée hier dans le blog de Voi.

Disponible dans plus de 22 villes en Europe

De Zurich, à Milan, en passant par Berlin ou encore Helsinki, les trottinettes Voi seront affichées sur l’application Google Maps. Offrant ainsi aux utilisateurs de pouvoir planifier leurs trajets en géolocalisant notamment les trottinettes les plus proches. Mais également toutes les informations disponibles concernant l’engin, tels que le niveau de batterie. Seul petit bémol, concernant la réservation, avec la redirection vers l’App Voi.

© Voi | Fredrik Hjelm – CEO

Listes des villes où le service est disponible à ce jour.

  • Berlin, Cologne, Düsseldorf, Francfort, Hambourg, Munich, Nuremberg, Stuttgart en Allemagne
  • Zurich en Suisse
  • Milan, Turin et Rome en Italie
  • Oslo, Bergen et Trondheim en Norvège
  • Stockholm, Göteborg et Malmö en Suède
  • Helsinki, Tampere et Turku en Finlande

Notre mission est d’apporter une mobilité fiable, sûre et durable dans nos villes – pour réduire le bruit et la pollution. La collaboration avec Google est une autre porte ouverte vers une meilleure accessibilité de notre service et, par conséquent, une grande contribution pour créer ensemble des solutions de mobilité transparentes et intégrées.

Caroline Hjelm , vice-présidente par intérim de la croissance de voi

Google Maps confirme sa transformation vers le MaaS

Comme dit dans l’introduction, Google Maps cherche à tout prix à se diversifier. Disponible dans 220 pays, le géant californien est parvenu en 16 ans à avoir le quasi-monopole du marché.  Avec plus d’un milliard d’utilisateurs actifs par mois et 67% de parts de marché en 2018. Et ce malgré l’émergence sur le marché de multiples d’application de navigation. Comment cela se fait-il ?

Tout simplement, du fait que Google fait évoluer continuellement sa plateforme en mettant en avant une offre multimodale. En effet, le géant du Web ne se contente plus seulement de planifier des trajets en voiture ou à pied. Véritable marketplace de la mobilité, aujourd »hui on y retrouve la planification de trajets en transport en commun via Google Transit, la géolocalisation de trottinettes en free-floating, l’intégration de services de VTC tels qu’Uber, Lyft, Ola,… ou encore de covoiturage avec BlaBlaCar,…

© Google Maps

Et le géant de la Silicon Valley ne compte pas s’arrêter là. Aujourd’hui encore positionné en tant qu’intermédiaire du fait que l’utilisateur est redirigé sur l’application du partenaire, au moment de la réservation. Petit à petit, il cherche à intégrer directement sur sa plateforme la réservation. Notamment sur Austin, devenant la première ville américaine dans laquelle les automobilistes ont la possibilité de régler leurs places de stationnement. Une fonctionnalité traduisant d’un des nouveaux enjeux de Google Maps. À savoir répondre à la nouvelle demande suscitée par l’émergence du Mobility as a Service (MaaS).

New call-to-action

Abonnez-vous
à notre Lykonews !

Une fois par mois, recevez par mail le résumé des dernières actus, startups et solutions de mobilités innovantes. Sans oublier nos précieuses infographies, études de cas, templates d’applications et guides…  😉