circle-loader
0
0/ 279/

Le MaaS, véritable Saint-Graal du secteur de la mobilité. L’arrivée d’une multitude d’acteurs bouleverse l’équilibre établi depuis des dizaines d’années. Ces nouvelles offres de transport modifient le comportement des usagers. La problématique n’est plus de trouver le bon mode de transport pour réaliser un trajet, mais de savoir comment combiner toutes ces offres pour que nos trajets quotidiens et occasionnels soient plus rapides, plus économiques et plus durables. De plus, la congestion urbaine n’a pas elle aussi cessé d’augmenter : + 20 points de temps de trajet entre 2008 et 2016 dans la plupart des capitales européennes, selon une analyse BCG du TomTom Traffic Index en 2016. L’une des raisons ? Des services de transport publics et privés avec très peu de complémentarités. Ce sont les problèmes que le concept de « mobilité comme service » (en anglais, « mobility as a service », ou MaaS) pourrait bientôt résoudre.

Là où les transports en commun, trottinettes en libre service, transporteurs à la demande ou autopartage… ont progressivement déployé des applis pour leurs propres services, le concept Mobility as a Service (MaaS) les agrège tous sur une plateforme unique. L’objectif est de permettre de trouver le meilleur itinéraire, payer son trajet, valider son ticket, ou débloquer une trottinette.

Le MaaS et Helsinki, une histoire d’amour.

Whim est une application développée par la startup finlandaise MaaS Global. Elle permet aux usagers d’organiser, de réserver et de payer leurs trajets grâce à plusieurs modes de transports à Helsinki. Souvent décrite comme « le netflix de la mobilité ». Cette startup fait figure de pionnière sur le secteur des solutions MaaS.

Cette application MaaS (Mobility as a service) propose plusieurs forfaits, adaptés aux voyageurs occasionnels comme aux réguliers via une app mobile. Il est donc possible d’acheter un trajet ponctuel, de s’abonner mensuellement offrant un accès illimité aux transports en commun publics et aux vélos en libre-service (49€/mois). Mais encore de choisir l’abonnement « Whim Unlimited » qui donne accès à volonté à tout moyen de locomotion (499€/mois).

Certes c’est onéreux, mais le CEO de la startup MaaS Global, Sampo Hietanen explique que « lorsque vous faites le calcul du prix de revient de votre voiture tous les mois, vous vous rendez rapidement compte que ce service est financièrement plus intéressant ».

Lyko, la solution dédiée à l’industrie du voyage.

Cette startup lyonnaise, se positionne comme une solution Mobility as a Service mais complètement dédiée aux trajets entre les villes et les aéroports.

Lyko, l'application Mobility as a Service (MaaS) pour les voyageurs.
Lyko, la solution MaaS dédiée aux voyageurs

Une navette aéroport à Lyon ? Un covoiturage pour aéroport Paris-CDG ? Où alors un VTC partagé ? Ah non un parking aéroport à Beauvais ? Lyko agrège de nombreuses offres de transport, ce qui permet de les comparer, et de les réserver directement sur la plateforme Lyko. Et tout cela avec un paiement unique !

Son service Mobility as a Service est accessible pour les voyageurs sur le web. Très prochainement une app mobile sera disponible sur Play Store et App Store.

Ce n’est pas tout, la jeune pousse lyonnaise espère aussi diversifier ses revenus. Elle souhaite mettre à disposition sa plateforme MaaS en marque blanche auprès des acteurs du voyage. Ceux-ci pourraient proposer directement ce service sur leur propre site web. D’après son Co-fondateur, Laurent Bouzon « Nous n’excluons pas la possibilité de travailler main dans la main avec les autorités organisatrices de la mobilité pour déployer notre technologie, non plus seulement sur les trajets ville-aéroport mais à l’échelle d’une ville ou d’une métropole« .

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *