circle-loader

Après le lancement de BlaBlaBus ou encore le partenariat avec Air France pour faciliter les transferts aéroports, BlaBlaCar s’apprête aujourd’hui à se lancer sur le marché des trottinettes. En effet la célébre plateforme de covoiturage vient d’annoncer ce mardi 26 mai 2020, « un partenariat stratégique » avec la start-up suédoise Voi Technology, tout en restant deux entités indépendantes.  Zoom sur les enjeux de cette nouvelle alliance.

Après BlablaBus, BlaBlaLines, place à BlaBla Ride

Connu comme un acteur multimodal, BlaBlaCar a su faire sa place dans le covoiturage longue distance, covoiturage domicile-travail et ligne d’autocars interurbains. Aujourd’hui, il souhaite étendre cette offre en y intégrant la micro-mobilité, avec l’aide de Voi Technology. Déployées actuellement dans quatre villes de France (Paris, Lyon, Marseille et Bordeaux), les trottinettes Voi vont être rebaptisées « BlaBla Ride », dès le 5 juin.

Coté utilisateurs de Voi, aucun changement. Comme précisé dans le communiqué, ces derniers pourront « continuer à utiliser le service comme avant, avec désormais la nouvelle identité de marque BlaBla Ride. »

© BlaBlaRide

En route vers une offre intermodale

D’après le communiqué de presse, l’objectif final dans les prochains mois pour BlaBlaCar et Voi Technology sera d' »intégrer les trottinettes électriques à l’offre de transports de la plateforme. » En effet, les utilisateurs de BlaBlaCar pourront s’ils le souhaitent se connecter avec leur profil sur l’application de BlaBlaRide, pour débloquer une trottinette. Le but : Effectuer « le premier ou le dernier kilomètre de leur voyage en covoiturage ou en bus ». Et réaliser un ainsi un véritable « trajet porte à porte ».

© BlaBla Ride

Comme souligné par Nicolas Brusson, co-fondateur et CEO de BlaBlaCar « Voi et BlaBlaCar ont un ennemi commun : l’utilisation inefficace de la voiture. En nous associant, nous pouvons faire un pas de plus en direction d’une mobilité urbaine plus intelligente et plus vertueuse.[…] Les trottinettes et la micro-mobilité peuvent transformer la manière dont les gens vivent, travaillent et se déplacent dans les villes tout comme le covoiturage a transformé le voyage longue distance. » En effet, ces deux acteurs de la mobilité ont pour « ambition de proposer dans les grandes villes françaises un service de trottinettes fiable, responsable, respectueux de l’environnement et des réglementations locales. »

En cette de période de crise sanitaire, de nombreuses résolutions en matière de mobilité durable ont émergées. Notamment du côté de la mobilité douce et micro-mobilité. Comme remarqué par Fredrik Hjelm, CEO de Voi Technology,  » Dans un contexte où les villes ont plus que jamais besoin de solutions de mobilité alternatives intelligentes, innovantes et responsables, BlaBla Ride viendra répondre à ces enjeux. » Dans l’avenir, d’après Nicolas Brusson, BlaBlaCar a pour ambition « si ça marche, d’aller dans le vélo électrique, et potentiellement d’explorer d’autres marchés. » Affaire à suivre, donc…

banner-article-lyko-tech

A lire également : [INFOGRAPHIE] COVID-19, transport et pollution : quelles leçons tirer de cette crise ?

Tags:

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *