L Y K O

Connecting the Mobility World

RATP : Fin de la vente des carnets de tickets papiers

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email
RATP-tickets-ticketing-dematerialisation
Temps de lecture : 2 minutes

Comme le chantait si bien Gainsbourg à l’arrêt porte des Lilas, nos chers poinçonneurs s’en retourneraient sûrement dans leur tombe à l’écoute de cette nouvelle. La RATP a franchi un nouveau palier dans le processus de modernisation de ses titres de transports, concernant notamment le carnet de tickets t+ en carton. 

Une transition vers le tout digital

Ayant comme objectif ultime de digitaliser en intégralité l’achat de tickets d’ici maximum 2025, la RATP enclenche les premières étapes de dématérialisation. Dès le 14 octobre 2021 aura lieu le retrait progressif à la vente des carnets de 10 tickets t+, en guichet ainsi qu’aux automates. Le fameux rectangles de carton blanc et bleu ne sera désormais disponible qu’à l’unité, en guichets, au prix de 2€.

Mais pas de panique. Comme nous dit la RATP sur son blog, les tickets cartonnés ne vont pas complètement disparaitre. Ils seront encore présents quelque temps sur les lignes reliées aux banlieues périphériques. La digitalisation des tickets de métro se déroulera en 3 grandes étapes, débutant le 14 octobre. Puis d’ici janvier 2022 la vente physique prendra fin dans près de 280 stations, pour atteindre la totalité des stations de métros parisiennes à compter de mars 2022. 

Pourquoi un tel changement pour la RATP ?

Mais alors pourquoi vouloir supprimer toute vente de tickets en carnet, me direz-vous. Eh bien la RATP nous présente les enjeux de ce processus : proposer des alternatives plus avantageuses et plus écoresponsables. 

👉 Réduction de déchets : Avec près de 28 millions de tickets vendus chaque année, une partie a tendance à finir jeté dans la rue. Pour information, un ticket de métro met près d’un an à se décomposer, soit autant qu’un mégot de cigarette. 

👉 Moins de tickets inutilisés = plus d’économies réalisées. Sachant que près de 5 millions de tickets sont démagnétisés chaque année, et que près d’1 sur 10 n’est pas utilisé car perdu ; si dématérialisés, c’est l’assurance de tous les utiliser. 

👉 Plus rapide et plus pratique : Les tickets digitalisés sont la promesse d’un passage aux portiques plus rapide et limitant tout contact, permettant ainsi un meilleur respect des gestes barrières. 

Quelles alternatives ?

À chaque voyageur sa solution ! La RATP proposera de ce fait différentes alternatives afin de continuer à emprunter le métro parisiens sans encombres. 

Si l’on ne possède pas d’abonnement mensuel, il sera possible de souscrire à Navigo Liberté +. En validant à chaque trajet, les passages ensuite comptabilisés et facturés le mois suivant, afin de ne pas payer plus que ce que l’on n’utilise. Il y aura également à disposition le passe Navigo Easy, une sorte de carnet de tickets virtuels, vendus moins cher et rechargeables à volonté. Pour ce qui est des touristes il existe le passe Navigo Découverte, valable une semaine et rechargeable via application mobile. Enfin, pour les adeptes du bus, il suffira d’envoyer un SMS au  93000 afin de valider le trajet. 

Pour aller plus loin et découvrir
toutes les solutions de ticketing existantes

Abonnez-vous
à notre Lykonews !

Une fois par mois, recevez par mail le résumé des dernières actus, startups et solutions de mobilités innovantes. Sans oublier nos précieuses infographies, études de cas, templates d’applications et guides…  😉