L Y K O

Connecting the Mobility World

Transports publics, AOM : les 3 prérequis avant de se lancer dans le MaaS

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email
Temps de lecture : 4 minutes

Quatrième application de navigation la plus populaire en France, d’après AppAnnie. Voici le classement sur l’Apple Store de « Bonjour RATP ». la plateforme MaaS se retrouve derrière Waze, Google Maps & SNCF Assistant. Un positionnement démontrant que les transports publics sont certainement les mieux placés pour convertir un maximum d’usagers au MaaS. En effet, ces derniers disposent souvent déjà d’une application & une base de données importante déjà établie. Mais il est primordial de partir avec les bonnes bases… De par notre expérience, nous allons vous dévoiler notre top 3 des recommandations à l’égard des AOM avant de se lancer dans la course du MaaS

1. Réfléchir en amont sur sa stratégie intermodale

Véritable ossature, les transports publics constituent la base dans l’intermodalité. En 20 ans, d’après la « synthèse de l’atelier thématique mobilité plus intermodale » des assises nationales de la mobilité, ce sont trois fois plus de déplacements intermodaux comptabilisés.

Avec dans la majorité des agglomérations françaises, une augmentation de plus de 140% des trajets qui combinent les transports en commun et le vélo. Et plus de 66% de trajets transports en commun et voiture.

Des chiffres plutôt encourageants. Bien que toutefois, d’après une l’étude menée par BMW Group France, près de 4 Français sur 10 perçoivent l’intermodalité comme étant pénible et faisant perdre énormément de temps. Avec 1 personne sur 2 ayant le sentiment d’être mal informé concernant les services de mobilité à leur disposition, d’après le Baromètre des mobilités du quotidien.

transports-publics-aom-maas

Des chiffres démontrant l’importance de simplifier l’accès à la mobilité en étudiant les besoins des usagers. Concentrez-vous sur l’identification des différents avantages d’intégrer tel service de mobilité, plutôt qu’un autre. Par exemple, pour certaines zones dites blanches, il serait intéressant d’y intégrer et conclure un partenariat avec un service d’autopartage ou encore de TER pouvant combler les premiers et derniers kilomètres.

Pour cela, n’hésitez pas à consulter à la fois les habitants, les élus des collectivités concernées, commerçants, entreprises de transports, instituts de recherche… Une analyse permettant d’offrir à vos usagers la plateforme MaaS la plus complète, en instaurant un excellent cadre réglementaire englobant votre écosystème de partenaires fiables. Le tout dans l’impartialité et l’équité.

2. Repenser l’infrastructure pour une expérience sans couture

Dans tout déploiement d’une solution MaaS, il est primordial de faciliter le passage d’un mode de transport à un autre. Cela passe premièrement au niveau de l’infrastructure urbain, en aménageant des pôles d’échange multimodaux par exemple. Élément essentiel pour la promotion d’une mobilité plus accessible et connectée.

transports-publics-aom-maas

Mais également au niveau de l’infrastructure de billettique. Actuellement de plus en plus d’opérateurs de transports publics ont investi dans l’Open Payement. Il est fondamental de continuer sur cette voie. Mais surtout opter pour des supports communs, capable de lire et accepter différentes données. Via par exemple la norme AMC (Application Multi-services Citoyenne) ou les plateformes numériques, compatibles avec un large éventail de modèles.

Et enfin, dernier point parfois négligé. À savoir l’optimisation, voire le passage à une couverture 5G. Une hyper-connectivité offrant une fluidité et une rapidité dans les échanges. Notamment au niveau de l’application MaaS assurant à la fois des informations voyageurs en temps réels et de manière dynamique. Primordiale, pour toute recherche de trajets intermodaux et centralisation des paiements.

3. Externaliser afin de garantir une parfaite interopérabilité

Provenant de différentes sources, les données intégrées dans une application MaaS se présentent sous différentes natures et formats : données sur la disponibilité du service de mobilité, données de billettique, données concernant le voyageur ou encore l’infrastructure telle que la localisation des bornes de recharges pour les véhicules électriques. Facteur clé dans le développement d’un écosystème collaboratif, il est primordial de garantir une parfaite interopérabilité. Mais pas toujours facile d’avoir l’accès aux données d’opérateurs privés.

Réticents à l’idée de partager leurs données, notamment par crainte de « désintermédiation » entre les opérateurs et leurs clients. Il peut se passe souvent des mois avant de conclure un partenariat avec un service de mobilité. Sans parler de l’interfaçage ! Ou bien de la mutualisation des paiements sur le plan technique, posant souvent problème du fait du contexte multi-opérateurs sur des trajets intermodaux.

En passant par des intermédiaires technologiques,  vous vous concentrez sur votre métier, l’exploitation des transports en commun, tout en restant dans la course en matière d’innovation. Une alternative permettant de gagner énormément de temps en évitant de gérer cela en interne. Et ainsi, impliqué énormément de ressources humaines et financières !

Une affirmation pouvant être confirmée de par notre retour d’expérience avec l’agent de transport public de Jakarta, Jak Lingko. En effet, ce dernier a pu effectuer les premiers tests de sa super app MaaS, en à peine 3 mois. Et ce sur 4 différents modes de transport, intégrés complétement (informations voyageurs + paiement) ! Une rapidité d’exécution rendue possible grâce à la collaboration de différents acteurs, entièrement spécialisés dans chaque brique essentielle d’une application MaaS .

À savoir, Thales pour la conformité de l’infrastructure de billettique, Jatelindo pour la gestion de paiement, AINO Payment pour le développement du front de l’application MaaS. Et enfin, Lyko pour l’intégration des systèmes de distribution et informations voyageurs des différents opérateurs de transports.

Envie d’en savoir plus sur les APIs de Lyko ?

Notre équipe est à votre disposition et se fera un plaisir d’échanger avec vous. Pour vous faire découvrir comment réduire par trois le temps de développement de votre plateforme MaaS. Ou encore comment vous garantir d’assurer un service de mobilité de bout en bout.
Pour programmer un rendez-vous 👉 c’est par ici.

New call-to-action

Abonnez-vous
à notre Lykonews !

Une fois par mois, recevez par mail le résumé des dernières actus, startups et solutions de mobilités innovantes. Sans oublier nos précieuses infographies, études de cas, templates d’applications et guides…  😉