L Y K O

Connecting the Mobility World

Uber, 100% de ses véhicules électriques d’ici 2040

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email
Temps de lecture : 3 minutes

Véritable alternative à la voiture individuelle, Uber est aujourd’hui l’une des applications de VTC les plus utilisées. Longtemps accusée d’aggraver la congestion et la pollution dans les villes, plusieurs défenseurs de l’environnement réclamaient à Uber de mettre en place une flotte 100% propre. Une revendication entendue par Uber qui vient d’annoncer ce mardi son engagement à « devenir une plateforme entièrement zéro émission d’ici à 2040 « . Zoom sur cette nouvelle transition écologique d’une ampleur inédite.

Une véritable « révolution électrique »

Comme annoncé dans l’introduction, de nombreuses études d’ONG environnementales ont démontré des effets néfastes d’Uber sur les villes… Avec un nombre de VTC qui a doublé ces trois dernières années, ce sont notamment en France près de 90% des voitures qui roulent au diesel d’après l’étude de Transport & Environnement, « Un carburant émettant jusqu’à six fois plus d’émission de dioxyde d’azote. » Sachant qu’en moyenne, un chauffeur VTC roule quatre fois plus qu’une voiture personnelle ».

Des chiffres démesurés qui font que ce mardi, le groupe VTC vient d’annoncer dans son communiqué son objectif de passer à « 100% de ses trajets en véhicules électriques dans les villes américaines, canadiennes et européennes d’ici 2030 ». Pour ensuite étendre cette transition vers une mobilité plus verte, dans le monde entier, d’ici 2040.

Un plan global de près de 800 millions de dollars

Afin d’inciter les chauffeurs et clients à opter pour des modes de transport plus propres, le leader de la mobilité s’engage dès aujourd’hui à les accompagner dans cette transition. Comment ? En se basant sur 4 actions :

  1. « Elargir leur offre Uber Green, afin de permettre aux conducteurs de choisir plus facilement de voyager en véhicule hybride ou électrique. » Cela passe notamment par un complément de revenu versé aux conducteurs sur chaque course. Aux États-Unis et au Canada, les conducteurs de véhicule hybrides et électriques recevront 0,50$ par course. En France, à partir de 1er janvier 2021, le prix des courses UberX, Pool, Comfort, Van et Berline, augmentera de 0,03€ par kilomètre, renversé à 100% aux chauffeurs. Important de noter que cette augmentation ne concernera bien évidement pas l’option Uber Green. Une hausse faisant d’Uber Green, l’option VTC la moins chère (sans compter UberPool, la formule partagée).

Autres actions envisagées par Uber dans les prochaines années :

  1. « Investir dans leur réseau multimodal pour promouvoir des alternatives durables aux voitures personnelles. » Du vélo, à la trottinette en passant par le covoiturage avec UberPool, Uber souhaite aujourd’hui étendre son réseau de transport. Grâce à de nombreux partenariats conclus avec des opérateurs de transports en commun, il est aujourd’hui possible de réserver son ticket directement depuis l’application d’Uber. Et ce dans plus de 10 villes.
  2. « Engager 800 millions de dollars, avec pour objectif d’aider des centaines de milliers de conducteurs à passer aux véhicules électriques d’ici 2025″. Et ce notamment, via la mise en place de partenariats stratégiques.
  3. Et enfin, « être transparent et responsable » au niveau de leur performance climatique. Ceci s’est d’ores et déjà illustré par la publication de leur premier rapport, analysant les données de près de 4 milliards de trajets aux États-Unis et au Canada de 2017 à 2019

GM, EDF, Renault-Nissan, BP, …

Souhaitant à tout prix faciliter l’accès aux véhicules à zéro émission auprès des chauffeurs VTC, Uber s’est associé à différents acteurs du marché. À savoir des constructeurs automobiles avec General Motors, présent sur le marché américain et canadien. Renault-Nissan dans des villes européennes au Royaume-Uni, en France, aux Pays-Bas et au Portugal.  Autre partenariats conclus du côté des sociétés de location et de flotte de véhicules électriques avec Avis. Et enfin, avec des fournisseurs de réseaux de recharge permettant aux conducteurs un accès à prix réduit à des bornes de recharge rapide, sur la route ou à leur domicile. Parmi eux, nous comptons à ce jour, BP, EVgo, Enel X, Izivia by EDF et Power Dot. À terme, Uber souhaite également s’associer auprès des gouvernements locaux. Des partenariats, qui nous espérons permettront d’accélérer cette transition…

Abonnez-vous
à notre Lykonews !

Une fois par mois, recevez par mail le résumé des dernières actus, startups et solutions de mobilités innovantes. Sans oublier nos précieuses infographies, études de cas, templates d’applications et guides…  😉