circle-loader

Il est loin le temps où Uber n’était qu’une simple plateforme de VTC. En effet, depuis sa création en 2009, le géant américain ne cesse de diversifier son offre. De l’investissement dans Lime au récent rachat de Routematch, fournisseur de solutions de planification et de réservation de transports publics, Uber cherche à centraliser sur sa plateforme un grand nombre de modes de transport. Place aujourd’hui, à la location de véhicules ! Zoom sur cette nouvelle intégration en passe de faire d’Uber, l’application de mobilité incontournable du quotidien.

Uber Rent, un nouveau service qui tombe à pic

Avec près de 71% des Français qui comptent effectuer leurs vacances d’été dans l’Hexagone (sondage OpinionWay) et la faillite d’Hertz, Uber n’a pas attendu pour s’engouffrer dans la brèche. En effet, déjà disponible en Australie via un partenariat avec la société américaine GetAround en 2018, la France est aujourd’hui le second pays à proposer ce service. Une fonctionnalité lancée à l’aide de l’irlandais Car Trawler, permettant de rechercher, comparer et réserver des véhicules, disponibles dans différentes agences de locations en France et à l’étranger. Et ce sans quitter l’application d’Uber !

uber-rent-location-voiture-france
© Uber

Via le nouvel onglet « Location » , il suffira à l’utilisateur d’indiquer les jours et horaires de location. Ainsi que son âge et l’adresse de retour. Parmi les agences de location, Uber agrège : ADA – Corsica, ADA France, Avis, Budget, CCE Cars, Dollar, Europcar, Firefly, Goldcar, Hertz, Interrent, Keddy by Europcar, RentScape, Rhodium, SIXT et TravelCar. D’après leur site, la location est limitée de un mois à trois ans, avec la possibilité de l’acheter à la fin du contrat à un prix préférentiel. 

En route vers la plateforme MaaS de référence

De par cette nouvelle option, Uber renforce sa stratégie MaaS (Mobility as a service). Comme déclaré par le directeur des opérations pour Uber France, Roch de Longeaux, « nous continuons à enrichir l’application Uber pour proposer à nos utilisateurs tous les modes de transport nécessaires pour se rendre d’un point A à un point B. » Reconnu comme la référence en matière de mobilité urbaine, Uber intègre aujourd’hui sur sa plateforme les VTC, transports en commun, vélos, trottinettes et scooters électriques. Des solutions très axées trajets courte distance.Grâce à Uber Rent, progressivement déployé dans les prochaines semaines pour tous les utilisateurs, Uber se positionne dorénavant sur les trajets longue distance.

A lire également :
Uber rejoint la SNCF sur son application multimodale

banner-lyko-tech-api-maas-mobility-service

Tags:

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *