circle-loader

Ce vendredi, le célèbre constructeur sud-coréen Hyundai Motor Group vient de confirmer être en discussion avec Apple pour une éventuelle collaboration, en vue de développer l'”Apple Car” d’ici 5 à 7 ans. Ce partenariat entre le numéro 5 mondial de l’automobile et le géant californien pourrait fortement faciliter leur entrée dans la course des voitures électriques et autonomes.

Un partenariat de taille prometteur…

+ 24% … Voici le taux auquel s’est envolé cette nuit les actions du groupe Hyundai. Une augmentation jamais connue depuis 1988 pour le constructeur coréen. Suite aux annonces du porte-parole, la Bourse de Séoul a connu une flambée de ces titres. Bien que « Les négociations n’en sont qu’à leurs débuts », le groupe annonce que «  rien n’a été décidé » . Tout de même il semblerait que « Hyundai pourrait fournir des composants automobiles à Apple ou alors construire l’ensemble de l’Apple Car ». Une annonce par la suite éventée par Hyundai… Probablement du fait qu’Apple a pour habitude de rester discret sur ses nouveautés. En effet quelques heures plus tard, le constructeur automobile s’est contenté d’affirmer d’avoir été contacté par de potentiels partenaires sur le développement d’un véhicule électrique et autonome. Et ce, sans donner plus de détails.

Une future voiture que nous entendons parler depuis 2014 et dont tous les fans d’Apple attendent avec impatience. Connu au début, sous le nom de Titan, aujourd’hui l’Apple Car se différencie par sa batterie révolutionnaire. Une batterie, spécialement conçue par les Ingénieurs du groupe californien. Ne reposant que sur un seul bloc, elle est principalement constituée de lithium fer phosphate (LFP). Avec comme prévision de lancer la production en 2024, Apple met toutes les chances de son côté. Notamment en recrutant près d’une dizaine d’anciens employés de Tesla, tel que Doug Field  ou encore Steve MacManus, anciens ingénieurs du constructeur californien.

Loin d’être la première collaboration…

En effet, ce futur partenariat nous rappelle le fait qu’Hyundai et Apple travaillent déjà ensemble sur CarPlay. Un logiciel d’Apple permettant de connecter des iPhones à différents véhicules.

De par ces collaborations , Apple pourrait se démarquer par sa capacité d’intégrer son propre système de conduite autonome. Travaillant d’ores et déjà sur ses propres logiciels et capteurs, Apple pourrait fortement réduire les coûts de production et passer devant ses concurrents tels que Tesla, BMW, Daimler, General Motors, Apple

À découvrir également notre article sur
L’implantation des navettes autonomes dans le paysage urbain

À propos de Lyko

Expert du MaaS (Mobility as a Service), Lyko met à disposition des collectivités, des industries du tourisme et de la mobilité une suite d’outils intelligents permettant de simplifier le développement de leur propre solution de mobilité intermodale. En quelques lignes de codes, nous leur offrons la possibilité de se connecter instantanément aux données et aux systèmes de distribution de plus de 1 500 opérateurs de transports publics et privés, répartis dans toute l’Europe. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre site internet lyko.tech.

Tags:

Post a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *