L Y K O

Connecting the Mobility World

Vianova, la plateforme de données comblant le fossé entre les villes et les opérateurs de la mobilité

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email
Temps de lecture : 4 minutes

Avec l’installation graduelle de plusieurs acteurs de la mobilité dans les villes, il est difficile pour les municipalités de pouvoir réellement évaluer les besoins en termes d’espace urbains. Aider les villes et les opérateurs de mobilité à collaborer, c’est l’objectif de la jeune startup française Vianova. Au travers de sa plateforme, elle fournit un ensemble de données permettant aux villes et aux acteurs de la mobilité de s’y retrouver. Zoom sur cette innovation qui a récemment levée des fonds.

Une plateforme à destination de plusieurs acteurs

Fondée fin 2018, Vianova a été créée par trois associés : Thibault Castagne, Frédéric Robinet et Thibaud Febvre. En 2017, ils constatent l’arrivée importante des flottes de vélos et trottinettes en free-floating à Paris, mais aussi dans d’autres villes européennes. A la suite de cette arrivée, de nombreux problèmes d’aménagement de l’espace public ont été démontré. Par exemple, à cause de l’absence de réglementations, de nombreuses personnes à mobilité réduite ou encore malvoyante n’avaient plus accès aux trottoirs de façon sécurisés.

C’est ainsi que face à l’absence de réaction rapide des villes, les cofondateurs ont notés qu’il manquait un chaînon entre les opérateurs de mobilité et les villes. Pour eux, deux éléments importants sont manquants pour que la collaboration entre les villes et les opérateurs soient efficaces et que chacun y trouve son compte. D’une part, une absence d’outils permettant aux opérateurs de mobilité de partager et analysés leurs flottes dans les villes. D’autre part, la discussion entre les deux parties pouvant parfois être compliquée. Il fallait un intermédiaire permettant d’améliorer la relation entre les municipalités et les opérateurs. C’est ainsi que Vianova a vu le jour et propose désormais 3 types de solutions.

« Il est très intéressant d’examiner la multimodalité, le comportement multimodal, dans quelle mesure les utilisateurs d’e-scooters vont-ils sauter dans un tram ou un train pour rentrer chez eux et vice versa. »

Thibault Castagne, CEO et co-founder de vianova. pour FORBES.

Les différentes offres de Vianova

Gestionnaire de bordures

Vianova a développé un outil permettant de cartographier les trottoirs, en délimitant par exemple, les zones réservés à la livraison, aux stationnements des trottinettes et vélo, ou encore les zones de stationnement payantes. Ainsi, les municipalités peuvent facilement mettre ces données à jour, pour qu’elles puissent être utilisées et exploités par les opérateurs de mobilité, pour intégrer directement dans leurs applications les zones où leurs utilisateurs peuvent se garer. Les villes peuvent aussi savoir si leurs trottoirs sont en conformité avec les réglementations.

Vianova
© Vianova

Mobility Manager

Le « Mobility Manager » est un tableau de bord permettant aux différents acteurs de contrôler en temps réel l’emplacement des véhicules, que ce soit des voitures ou des trottinettes. Ainsi, il est plus facile de marquer les véhicules gênants et de prévenir rapidement les opérateurs en cas de problème. Grâce à ce tableau de bord, il est plus rapide de pouvoir évaluer l’offre et la demande en termes de mobilité. Et ainsi, améliorer l’aménagement urbain en fonction des données. Les municipalités peuvent rapidement mettre à jour et indiquer aux opérateurs de la mobilité les différentes réglementations. Et ce, qu’elles soient temporaires ou permanentes.

Vianova
© Vianova

Mobility Data

Grâce aux données que Vianova agrègent, il est possible pour ses clients d’accéder aux données de plusieurs acteurs de la mobilité. Avec pour but de pouvoir les intégrer facilement dans leur solution. Ainsi, les acteurs de la micro-mobilité peuvent exploiter ces données pour améliorer leurs offres. Ces données peuvent aussi servir à favoriser l’intermodalité.

Vianova
© Vianova

Une entreprise en pleine expansion

Après une levée de fonds de 1,8 million d’euros auprès de la RATP en décembre 2020, l’entreprise entend bien s’internationaliser. Et c’est chose faite ! Puisque l’entreprise dispose de plusieurs bureaux à l’étranger en plus du bureau parisien : Berlin, Zurich, Londres, Berlin et Barcelone. Elle compte déjà parmi ces clients des villes comme Milan, Helsinki ou Bruxelles. Et du côté des opérateurs tels des grands acteurs internationaux tels que Lime, Bolt ou encore Share Now.

Actuellement l’entreprise est déjà présente en Europe, mais elle compte se développer ailleurs. Et comme première destination, elle compte miser sur l’Amérique du Sud, où elle aurait déjà trouvé ses premiers clients. Mais l’entreprise porte aussi son attention sur les États-Unis ou l’Australie. Mais d’après le CEO, il est important d’avoir des équipes sur places, pour que le personnel soit en contact directement avec les responsables municipaux. Pour l’heure, l’entreprise prévoit de réaliser un tour de table de série A dans le courant de l’année 2021.

Il faut vraiment bien connaître le contexte du marché, et notamment travailler avec les gouvernements. Il est très important d’établir de véritables relations de confiance

THIBAULT CASTAGNE, CEO ET CO-FOUNDER DE VIANOVA. POUR FORBES.
New call-to-action

Abonnez-vous
à notre Lykonews !

Une fois par mois, recevez par mail le résumé des dernières actus, startups et solutions de mobilités innovantes. Sans oublier nos précieuses infographies, études de cas, templates d’applications et guides…  😉